Règles de con­fi­den­tia­lité

Nous vous remer­ci­ons de vot­re inté­rêt pour not­re entre­pri­se. La pro­tec­tion de vos don­nées per­son­nel­les a une très hau­te impor­t­an­ce pour not­re socié­té Klasmann-Deilmann GmbH et nous pre­nons le sujet très au sérieux. L’u­ti­li­sa­ti­on du site Web de Klasmann-Deilmann GmbH est en princi­pe pos­si­ble sans aucu­ne indi­ca­ti­on de don­nées per­son­nel­les. Si une per­son­ne veut uti­li­ser les ser­vices spé­ci­aux de not­re socié­té via not­re site Web, le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les peut être néces­saire. Si le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les est néces­saire et qu’il n’y a pas de base léga­le pour ce trai­te­ment, nous deman­dons l’au­to­ri­sa­ti­on de la per­son­ne con­cer­née.

Le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les tel­les que le nom, l’adres­se, l’adres­se e‑mail et le numé­ro de télé­pho­ne de la per­son­ne con­cer­née se fait tou­jours con­for­mé­ment au règle­ment géné­ral sur la pro­tec­tion des don­nées et con­for­mé­ment aux règles de con­fi­den­tia­lité app­li­ca­bles à Klasmann-Deilmann GmbH. Par le biais de cet­te décla­ra­ti­on de con­fi­den­tia­lité, not­re socié­té sou­hai­te infor­mer le public sur le type,
la por­tée et le but des don­nées per­son­nel­les enre­gis­trées, uti­li­sées et traitées par nous. De plus, les per­son­nes con­cer­nées sont infor­mées des droits qui leur sont con­fé­rés par cet­te décla­ra­ti­on de con­fi­den­tia­lité.

En tant qu’en­tité juri­di­que respons­able du trai­te­ment de ces don­nées, Klasmann-Deilmann GmbH a mis en place de nom­breu­ses mes­u­res tech­ni­ques et orga­ni­sa­ti­on­nel­les pour assu­rer la pro­tec­tion des don­nées per­son­nel­les traitées sur ce site. Cepen­dant, il peut y avoir des lacu­nes dans la sécu­rité lors du trai­te­ment des don­nées via Inter­net, de sor­te qu’u­ne pro­tec­tion abso­lue ne peut pas être garan­tie. Pour cet­te rai­son, chaque per­son­ne con­cer­née est libre de nous trans­mett­re éga­le­ment des don­nées per­son­nel­les par d’au­tres moy­ens, par exemp­le par télé­pho­ne.

  1. Défi­ni­ti­ons

La décla­ra­ti­on de con­fi­den­tia­lité de Klasmann-Deilmann GmbH est basée sur les con­cepts uti­li­sés par les auteurs euro­péens de direc­tives et de régle­men­ta­ti­ons lors de la publi­ca­ti­on du règle­ment géné­ral sur la pro­tec­tion des don­nées (EU-AVG). Not­re décla­ra­ti­on de con­fi­den­tia­lité doit être faci­le à lire et à com­prend­re pour le grand public et nos cli­ents et par­ten­aires com­mer­ci­aux. Pour garan­tir cela, nous vou­lons expli­quer préal­a­b­le­ment les ter­mes uti­li­sés.

Dans cet­te décla­ra­ti­on de con­fi­den­tia­lité, nous utili­sons les con­cepts sui­v­ants :

  • a) Don­nées per­son­nel­les
    Les don­nées per­son­nel­les sont tou­tes les don­nées rela­ti­ves à une per­son­ne phy­si­que iden­ti­fiée ou iden­ti­fia­ble (ci-après dénom­mée la per­son­ne). Une per­son­ne est con­sidé­rée iden­ti­fia­ble direc­te­ment ou indi­rec­te­ment, notam­ment en liant cet­te per­son­ne à un attri­but tel qu’un nom, un numé­ro de réfé­rence, des infor­ma­ti­ons sur sa loca­li­sa­ti­on, une adres­se IP ou une ou plu­sieurs carac­té­ris­ti­ques par­ti­cu­liè­res expri­mant l’i­den­tité phy­si­que, phy­sio­lo­gi­que, géné­tique, psy­cho­lo­gi­que, éco­no­mi­que, cul­tu­rel­le ou socia­le de cet­te per­son­ne peut être iden­ti­fiée.
  • b) Per­son­ne con­cer­née
    La per­son­ne con­cer­née est tou­te per­son­ne phy­si­que iden­ti­fiée ou iden­ti­fia­ble dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées par le respons­able du trai­te­ment ou l’en­tité léga­le.
  • c) Trai­te­ment
    Le trai­te­ment est un pro­ces­sus ou une série de pro­ces­sus app­li­qués ou non aux pro­ces­sus auto­ma­ti­sés app­li­qués aux don­nées per­son­nel­les, tels que la collec­te, l’en­re­gis­tre­ment, l’or­ga­ni­sa­ti­on, le sto­cka­ge, l’ad­ap­tati­on ou la modi­fi­ca­ti­on, la sélec­tion, l’ex­trac­tion, l’u­ti­li­sa­ti­on, la dif­fu­si­on ou tou­te aut­re for­me de four­ni­tu­re, de com­pa­rai­son ou de com­bi­nai­son, de restric­tion, de sup­pres­si­on ou de dest­ruc­tion de ces don­nées.
  • d) Limi­ta­ti­on du trai­te­ment
    La limi­ta­ti­on du trai­te­ment est le mar­quage des don­nées per­son­nel­les sto­ckées dans le but de limi­ter le trai­te­ment futur de cel­les-ci.
  • e) Pro­fi­la­ge
    Le pro­fi­la­ge est tout type de trai­te­ment auto­ma­ti­sé de don­nées per­son­nel­les qui impli­que que ces don­nées per­son­nel­les sont uti­li­sées pour éva­lu­er cer­tains aspec­ts per­son­nels liés à une per­son­ne phy­si­que, en par­ti­cu­lier pour ana­ly­ser ou pré­dire les aspec­ts liés au tra­vail, la situa­ti­on éco­no­mi­que, la san­té, pré­fé­ren­ces, inté­rêts, fia­bi­lité, com­por­te­ment, loca­li­sa­ti­on ou dépla­ce­ment de cet­te per­son­ne phy­si­que.
  • f) Pseud­ony­mi­sa­ti­on
    La pseud­ony­mi­sa­ti­on est le trai­te­ment de don­nées à carac­tè­re per­son­nel de tel­le façon que cel­les-ci ne puis­sent plus être attri­buées à une per­son­ne con­cer­née pré­ci­se sans avoir recours à des infor­ma­ti­ons sup­plé­men­taires, pour autant que ces infor­ma­ti­ons sup­plé­men­taires soient con­ser­vées sépa­ré­ment et sou­mi­ses à des mes­u­res tech­ni­ques et orga­ni­sa­ti­on­nel­les afin de garan­tir que les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ne sont pas attri­buées à une per­son­ne phy­si­que iden­ti­fiée ou iden­ti­fia­ble.
  • g) Respons­able du trai­te­ment
    Le respons­able du trai­te­ment est  la per­son­ne phy­si­que ou mora­le, l’au­to­rité publi­que, le ser­vice ou un aut­re orga­nis­me qui, seul ou con­join­te­ment avec d’au­tres, déter­mi­ne les fina­lités et les moy­ens du trai­te­ment;  Lorsque les fina­lités et les moy­ens de ce trai­te­ment sont déter­mi­nés par le droit de l’U­ni­on ou le droit d’un État membre, le respons­able du trai­te­ment peut être dési­gné ou les critè­res spé­ci­fi­ques app­li­ca­bles à sa dési­gna­ti­on peu­vent être pré­vus par le droit de l’U­ni­on ou par le droit d’un État membre.
  • h) Sous-trai­tant
    Le sous-trai­tant est une per­son­ne phy­si­que ou une per­son­ne mora­le, une insti­tu­ti­on, une insti­tu­ti­on ou un aut­re orga­nis­me qui trai­te des don­nées per­son­nel­les pour le comp­te de la respons­able du trai­te­ment.
  • i) Desti­na­taire
    Le desti­na­taire est la per­son­ne phy­si­que ou mora­le, l’au­to­rité publi­que, le ser­vice ou tout aut­re orga­nis­me qui reçoit com­mu­ni­ca­ti­on de don­nées à carac­tè­re per­son­nel, qu’il s’a­gis­se ou non d’un tiers. Tou­te­fois, les auto­rités publi­ques qui sont sus­cep­ti­bles de rece­voir com­mu­ni­ca­ti­on de don­nées à carac­tè­re per­son­nel dans le cad­re d’u­ne mis­si­on d’en­quête par­ti­cu­liè­re con­for­mé­ment au droit de l’U­ni­on ou au droit d’un État membre ne sont pas con­sidé­rées com­me des desti­na­taires. Le trai­te­ment de ces don­nées par les auto­rités publi­ques en ques­ti­on est con­for­me aux règles app­li­ca­bles en matiè­re de pro­tec­tion des don­nées en fonc­tion des fina­lités du trai­te­ment.
  • j) Tiers
    Tiers est une per­son­ne phy­si­que ou mora­le, une auto­rité publi­que, un ser­vice ou un orga­nis­me aut­re que la per­son­ne con­cer­née, le respons­able du trai­te­ment, le sous-trai­tant et les per­son­nes qui, pla­cées sous l’au­to­rité direc­te du respons­able du trai­te­ment ou du sous-trai­tant, sont auto­ri­sées à trai­ter les don­nées à carac­tè­re per­son­nel.
  • k) Con­sen­te­ment
    Le con­sen­te­ment de la per­son­ne con­cer­née est tou­te mani­fes­ta­ti­on de volon­té, libre, spé­ci­fi­que, éclai­rée et uni­vo­que par laquel­le la per­son­ne con­cer­née accep­te, par une décla­ra­ti­on ou par un acte posi­tif clair, que des don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant fas­sent l’ob­jet d’un trai­te­ment.
  1. Nom et adres­se de la per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment

La per­son­ne respons­able (léga­le) au sens du règle­ment géné­ral sur la pro­tec­tion des don­nées, les autres lois sur la pro­tec­tion de la vie pri­vée en vigueur dans les États mem­bres de l’U­ni­on euro­péen­ne et les autres dis­po­si­ti­ons ayant un carac­tè­re de droit de la vie pri­vée :

Klasmann-Deilmann GmbH
Georg-Klasmann-Stra­ße 2–10
49744 Gees­te
Allema­gne
Tél.: + 49 31 100 5937
Email: [email protected]​klasmann-​deilmann.​com
Site web: Klasmann​-deilmann​.com

  1. Adres­se de l’agent de pro­tec­tion de la vie pri­vée

Vous pou­vez adres­ser vos ques­ti­ons à l’agent de pro­tec­tion de la vie pri­vée de la façon sui­v­an­te :

Au respons­able de la pro­tec­tion de la vie pri­vée de Klasmann-Deilmann GmbH

- Per­son­nel / con­fi­den­tiel -
Georg-Klasmann-Stra­ße 2–10
49744 Gees­te
Allema­gne

E‑mail: [email protected]​klasmann-​deilmann.​com
Site Web: klasmann​-deilmann​.com

Tou­te per­son­ne impli­quée peut tou­jours con­tac­ter not­re respons­able de la con­fi­den­tia­lité pour tou­tes ques­ti­ons et com­men­taires.

  1. Coo­kies

Le site Inter­net de Klasmann-Deilmann GmbH uti­li­se des coo­kies. Les coo­kies sont des fichiers tex­te créés et enre­gis­trés par un navi­ga­teur Web sur un sys­tème infor­ma­tique.

De nom­breux sites Web et ser­veurs uti­li­sent des coo­kies. Beau­coup de coo­kies con­ti­en­nent un coo­kie ID. Un iden­ti­fi­ant de coo­kie est une carac­té­ris­tique uni­que du coo­kie. Il s’a­git d’u­ne chaî­ne avec laquel­le les sites Web et les ser­veurs peu­vent être liés con­crè­te­ment au navi­ga­teur Web avec lequel le coo­kie est sto­cké. Cela per­met aux sites Web et aux ser­veurs visités de dis­tin­guer le navi­ga­teur indi­vi­du­el de la per­son­ne con­cer­née des autres navi­ga­teurs Web, qui con­ti­en­nent d’au­tres coo­kies. Un cer­tain navi­ga­teur Web peut être iden­ti­fié et iden­ti­fié via cet ID de coo­kie uni­que.

En uti­li­sant des coo­kies, Klasmann-Deilmann GmbH peut offrir aux uti­li­sa­teurs de ce site web des ser­vices con­vi­vi­aux qui ne serai­ent pas pos­si­bles sans la créa­ti­on de coo­kies.

Avec un coo­kie, les infor­ma­ti­ons et l’off­re sur not­re site peu­vent être opti­mi­sées pour l’u­ti­li­sa­teur. Grâce aux coo­kies, nous som­mes, com­me déjà men­ti­on­né,
capa­ble de recon­naît­re les uti­li­sa­teurs de not­re site Web. Le but de cet­te recon­nais­sance est de faci­li­ter l’u­ti­li­sa­ti­on de not­re site pour nos uti­li­sa­teurs. Par exemp­le, l’u­ti­li­sa­teur d’un site Web qui uti­li­se des coo­kies n’a pas à entrer ses don­nées d’ac­cès chaque fois qu’il visi­te le site, car cet­te tâche est effec­tuée par le site Web et le coo­kie sto­cké sur le sys­tème infor­ma­tique de l’u­ti­li­sa­teur. Un aut­re exemp­le est le coo­kie d’un panier dans un magasin en ligne. La bou­tique en ligne se sou­vi­ent avec un coo­kie des arti­cles qu’un cli­ent a pla­cés dans le panier vir­tu­el.

La per­son­ne con­cer­née peut tou­jours empêcher la créa­ti­on de coo­kies par not­re site web au moy­en du para­mé­tra­ge cor­re­spondant du navi­ga­teur uti­li­sé, et donc refu­ser défi­ni­ti­ve­ment la créa­ti­on de coo­kies. En out­re, les coo­kies qui ont déjà été créés peu­vent tou­jours être sup­pri­més avec un navi­ga­teur Web ou d’au­tres pro­gram­mes. C’est pos­si­ble avec tous les navi­ga­teurs Web cou­rants. Si la per­son­ne con­cer­née désac­tive la créa­ti­on de coo­kies dans le navi­ga­teur uti­li­sé, dans cer­tains cas, tou­tes les fonc­tions de not­re site Web ne peu­vent pas être plei­ne­ment exploitées.

  1. Enre­gis­tre­ment des don­nées géné­ra­les et des infor­ma­ti­ons

Chaque fois que le site Web de Klasmann-Deilmann GmbH est appe­lé par une per­son­ne ou un sys­tème auto­ma­ti­sé, le site Web enre­gist­re une série de don­nées et d’in­for­ma­ti­ons géné­ra­les. Ces don­nées et infor­ma­ti­ons géné­ra­les sont sto­ckées dans les fichiers journaux du ser­veur. Il peut être enre­gis­tré : (1) les types et ver­si­ons du navi­ga­teur uti­li­sé, (2) le sys­tème d’ex­ploi­ta­ti­on du sys­tème de visi­te, (3) le site web d’où un lien de visi­te vient sur not­re site web (le réfé­rent), (4) les sous-pages con­trô­lées par un sys­tème visi­teur sur not­re site web, (5) la date et l’heu­re d’u­ne visi­te sur le site, (6) une adres­se de pro­to­co­le inter­net (adres­se IP),

Lors de l’u­ti­li­sa­ti­on des don­nées et infor­ma­ti­ons géné­ra­les, Klasmann-Deilmann GmbH ne les asso­cie pas à la per­son­ne con­cer­née. Cet­te infor­ma­ti­on est cepen­dant néces­saire pour (1) pré­sen­ter cor­rec­te­ment le con­te­nu de not­re site inter­net, (2) opti­mi­ser le con­te­nu de not­re site inter­net et la publi­ci­té de celui-ci, (3) le fonc­tion­ne­ment per­ma­nent de nos sys­tè­mes infor­ma­ti­ques et la tech­no­lo­gie de not­re site inter­net, garan­tis­sent, ain­si que (4) les auto­rités péna­les en cas de cyber­at­taque, dis­po­se­ront des infor­ma­ti­ons néces­saires pour les pour­sui­tes. Ces don­nées et infor­ma­ti­ons recueil­lies de maniè­re anony­me par Klasmann-Deilmann GmbH sont traitées sta­tis­ti­que­ment d’u­ne part, d’autre part, dans le but d’ac­croît­re la pro­tec­tion de la vie pri­vée et la sécu­rité des don­nées dans not­re entre­pri­se, et enfin d’as­su­rer un niveau de sécu­rité opti­mal pour les don­nées per­son­nel­les traitées par nous. Les don­nées anony­mes dans les fichiers journaux du ser­veur sont sto­ckées sépa­ré­ment de tou­tes les don­nées per­son­nel­les four­nies par une per­son­ne per­ti­nen­te.

  1. Opti­on de con­tact via le site Web

Le site Web de Klasmann-Deilmann GmbH con­ti­ent des infor­ma­ti­ons léga­les qui per­met­tent un con­tact élec­tro­ni­que rapi­de avec not­re entre­pri­se et une com­mu­ni­ca­ti­on direc­te avec nous, ain­si qu’u­ne adres­se géné­ra­le pour le cour­ri­er élec­tro­ni­que (adres­se e‑mail). Si une per­son­ne con­cer­née con­tac­te le respons­able du trai­te­ment (légal) par e‑mail ou via un for­mu­lai­re de con­tact, les don­nées per­son­nel­les four­nies par la per­son­ne con­cer­née sont auto­ma­ti­que­ment enre­gis­trées. Cet­te infor­ma­ti­on, trans­mi­se volon­taire­ment par la per­son­ne con­cer­née au respons­able du trai­te­ment (légal), est con­ser­vée aux fins de trai­te­ment ou de pri­se de con­tact avec la per­son­ne con­cer­née.

  1. Fonc­tion de com­men­taire sur le blog sur le site

Klasmann-Deilmann GmbH off­re aux uti­li­sa­teurs sur un blog situé sur le site de la per­son­ne respons­able du trai­te­ment (juri­di­que) la pos­si­bi­lité de lais­ser des com­men­taires indi­vi­du­els sur des entrées de blog dis­tinc­tes. Un blog est main­te­nu sur un site Web, géné­ra­le­ment un por­tail public dans lequel une ou plu­sieurs per­son­nes, appe­lées blo­gueurs ou blo­gueurs, peu­vent pos­ter des arti­cles ou lais­ser des réfle­xi­ons dans les arti­cles de blog. En règ­le géné­ra­le, les tiers peu­vent publier des com­men­taires sur les arti­cles du blog.

Lorsqu’u­ne per­son­ne impli­quée laisse un com­men­taire sur le site blog, en plus des com­men­taires lais­sés, sont éga­le­ment enre­gis­trées des infor­ma­ti­ons sur l’horodatage de sai­sie du com­men­taire et le nom d’u­ti­li­sa­teur enre­gis­tré et publié (pseud­ony­me) choi­si par la per­son­ne con­cer­née. En out­re, l’adres­se IP que le four­nis­seur de ser­vices a attri­buée à la per­son­ne con­cer­née est éga­le­ment enre­gis­trée. L’adres­se IP est con­nec­tée à des lieux de sécu­rité pour le cas où la per­son­ne en ques­ti­on avec un com­men­taire publié por­te­rait att­ein­te aux droits de tiers ou uti­li­se­rait illé­ga­le­ment du maté­ri­el. Les don­nées per­son­nel­les sont donc sto­ckées dans l’in­té­rêt du respons­able du trai­te­ment (légal), de sor­te qu’en cas de vio­la­ti­on de la loi, il peut éven­tu­el­lement prend­re des mes­u­res. Les don­nées per­son­nel­les sto­ckées ici ne seront pas trans­mi­ses à des tiers si la divul­ga­ti­on de ceux-ci ne sont pas requis par la loi ou la défen­se judi­ci­ai­re de la per­son­ne respons­able, per­son­ne (mora­le) pour le trai­te­ment.

  1. Effa­ce­ment sys­té­ma­tique et blo­ca­ge des don­nées per­son­nel­les

La per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment trai­te et sto­cke les don­nées per­son­nel­les de la per­son­ne con­cer­née uni­que­ment pour la péri­ode néces­saire à la réa­li­sa­ti­on de l’ob­jec­tif de l’en­re­gis­tre­ment, ou si cela a été éta­b­li par les auteurs euro­péens des direc­tives et règle­ments ou autres légis­la­teurs
dans les lois ou règle­ments aux­quels le respons­able du trai­te­ment ou l’en­tité juri­di­que est sou­mi­se.

Si le but de l’en­re­gis­tre­ment est per­du ou si la péri­ode de con­ser­va­ti­on pre­scri­te par l’au­teur euro­péen des direc­tives et des règle­ments ou un aut­re légis­la­teur com­pé­tent expi­re, les don­nées per­son­nel­les sont sys­té­ma­ti­que­ment blo­quées ou sup­pri­mées con­for­mé­ment aux dis­po­si­ti­ons léga­les.

  1. Droits de la per­son­ne con­cer­née
  • a) Droit à la con­fir­ma­ti­on
    Chaque per­son­ne con­cer­née a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments d’e­xi­ger du respons­able du trai­te­ment (légal) qu’il con­fir­me que les don­nées per­son­nel­les le con­cer­nant sont en cours de trai­te­ment. Si une per­son­ne con­cer­née sou­hai­te uti­li­ser ce droit de con­fir­ma­ti­on, elle peut à tout moment con­tac­ter un employé du respons­able du trai­te­ment (légal).
  • b) Droit à l’in­for­ma­ti­on
    Tou­te per­son­ne con­cer­née dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments de rece­voir gra­tui­te­ment des infor­ma­ti­ons du respons­able du trai­te­ment (légal) sur les don­nées per­son­nel­les con­ser­vées à son sujet et de rece­voir une copie de cet­te infor­ma­ti­on. En out­re, l’au­teur euro­péen des direc­tives et des règle­ments a four­ni à la per­son­ne con­cer­née des infor­ma­ti­ons sur les don­nées sui­v­an­tes :
  • les fina­lités du trai­te­ment
  • les caté­go­ries de don­nées per­son­nel­les traitées
  • les desti­na­taires ou les caté­go­ries de desti­na­taires aux­quels les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ont été divul­guées ou seront divul­guées, en par­ti­cu­lier aux desti­na­taires dans des pays tiers ou des orga­ni­sa­ti­ons inter­na­tio­na­les
  • si pos­si­ble, la durée pré­vue pour le sto­cka­ge des don­nées per­son­nel­les ou, si cela n’est pas pos­si­ble, les critè­res d’é­ta­b­lis­se­ment de cet­te durée
  • l’e­xis­tence du droit à la rec­tifi­ca­ti­on ou à la sup­pres­si­on des don­nées per­son­nel­les le con­cer­nant ou à la limi­ta­ti­on du trai­te­ment par la per­son­ne respons­able (juri­di­que) ou le droit de s’op­po­ser à ce trai­te­ment
  • l’e­xis­tence du droit d’op­po­si­ti­on à une auto­rité de con­trô­le
  • si les don­nées per­son­nel­les ne sont pas obte­nues auprès de la per­son­ne con­cer­née: tou­tes les infor­ma­ti­ons dis­po­ni­bles sur l’o­ri­gi­ne des don­nées
  • l’e­xis­tence d’u­ne pri­se de décisi­on auto­ma­ti­sée com­pren­ant le pro­fi­la­ge con­for­mé­ment à l’ar­ti­cle 22, para­gra­phes 1 et 4 EU-AVG et – au moins dans ces cas – des infor­ma­ti­ons signi­fi­ca­ti­ves sur la logi­que uti­li­sée, ain­si que la por­tée et les effets atten­dus de ce trai­te­ment pour la per­son­ne con­cer­née.

En out­re, la per­son­ne con­cer­née a le droit d’êt­re infor­mée si ses don­nées per­son­nel­les ont été trans­fé­rées vers un pays tiers ou une orga­ni­sa­ti­on inter­na­tio­na­le. Si tel est le cas, la per­son­ne con­cer­née a le droit de rece­voir des infor­ma­ti­ons sur les garan­ties appro­priées en ce qui con­cer­ne ce trans­fert.

Si une per­son­ne con­cer­née sou­hai­te fai­re usa­ge de ce droit à l’in­for­ma­ti­on, elle peut tou­jours con­tac­ter un employé du respons­able du trai­te­ment (légal ou aut­re).

  • c) Droit de rec­tifi­ca­ti­on
    Tou­te per­son­ne con­cer­née dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments d’e­xi­ger la rec­tifi­ca­ti­on immé­dia­te des don­nées per­son­nel­les erro­nées le con­cer­nant. En out­re, l’in­téres­sé a le droit, dans le respect des fina­lités du trai­te­ment, de deman­der l’a­jout de don­nées per­son­nel­les incom­plè­tes, éga­le­ment au moy­en d’u­ne décla­ra­ti­on complémentaire.Si une per­son­ne con­cer­née sou­hai­te fai­re usa­ge de ce droit de rec­tifi­ca­ti­on, elle peut tou­jours con­tac­ter un employé du respons­able du trai­te­ment (légal ou aut­re).
  • d) Droit de révo­ca­ti­on (droit à l’oubli)
    Tou­te­per­son­ne con­cer­née a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments d’ob­tenir du respons­able du trai­te­ment l’ef­fa­ce­ment, dans les meilleurs délais, de don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant et le respons­able du trai­te­ment a l’ob­li­ga­ti­on d’ef­fa­cer ces don­nées à carac­tè­re per­son­nel dans les meilleurs délais, lorsque l’un des motifs sui­v­ants s’ap­p­li­que :
  • Les don­nées per­son­nel­les ont été collec­tées ou traitées à des fins pour les­quel­les elles ne sont plus néces­saires.
  • La per­son­ne con­cer­née révo­que le con­sen­te­ment à laquel­le le trai­te­ment con­for­mé­ment à l’art. 6 para­gra­phe 1 ali­néa a de l’EU-AVG ou art. 9 para­gra­phe 2, un EU-AVG était basé, et un aut­re motif juri­di­que de trai­te­ment fait défaut.
  • La per­son­ne con­cer­née s’op­po­se au trai­te­ment en ver­tu de l’ar­ti­cle 21, para­gra­phe 1, et il n’e­xis­te pas de motif légiti­me impé­rieux pour le trai­te­ment, ou la per­son­ne con­cer­née s’op­po­se au trai­te­ment en ver­tu de l’ar­ti­cle 21, para­gra­phe 2.
  • les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ont fait l’ob­jet d’un trai­te­ment illi­ci­te
  • les don­nées à carac­tè­re per­son­nel doiv­ent être effa­cées pour respec­ter une obli­ga­ti­on léga­le qui est pré­vue par le droit de l’U­ni­on ou par le droit de l’É­tat membre auquel le respons­able du trai­te­ment est sou­mis;
  • les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ont été collec­tées dans le cad­re de l’off­re de ser­vices de la socié­té de l’in­for­ma­ti­on visée à l’ar­ti­cle 8, para­gra­phe 1.

Si l’u­ne des rai­sons ci-des­sus s’ap­p­li­que et que la per­son­ne con­cer­née sou­hai­te que les don­nées per­son­nel­les soient sup­pri­mées chez Klasmann-Deilmann GmbH, elle peut tou­jours con­tac­ter un employé du respons­able du trai­te­ment (légal) en tout temps. Le col­la­bo­ra­teur de Klasmann-Deilmann GmbH veil­le­ra à ce que le sou­hait de sup­pres­si­on soit satis­fait sans délai.

Lorsqu’il a ren­du publi­ques les don­nées à carac­tè­re per­son­nel et qu’il est tenu de les effa­cer en ver­tu du para­gra­phe 1, le respons­able du trai­te­ment, comp­te tenu des tech­no­lo­gies dis­po­ni­bles et des coûts de mise en œuvre, prend des mes­u­res rai­sonn­ab­les, y com­pris d’ord­re tech­ni­que, pour infor­mer les respons­ables du trai­te­ment qui trai­tent ces don­nées à carac­tè­re per­son­nel que la per­son­ne con­cer­née a deman­dé l’ef­fa­ce­ment par ces respons­ables du trai­te­ment de tout lien vers ces don­nées à carac­tè­re per­son­nel, ou de tou­te copie ou repro­duc­tion de cel­les-ci.

Lorsque les don­nées per­son­nel­les ont été ren­du­es publi­ques par Klasmann-Deilmann GmbH, not­re socié­té en tant que per­son­ne respons­able (juri­di­que) con­for­mé­ment à l’art. 17 § 1 EU-AVG,compte tenu des tech­no­lo­gies dis­po­ni­bles et des coûts de mise en œuvre, prend des mes­u­res rai­sonn­ab­les, y com­pris d’ord­re tech­ni­que, pour infor­mer les respons­ables du trai­te­ment qui trai­tent ces don­nées à carac­tè­re per­son­nel que la per­son­ne con­cer­née a deman­dé l’ef­fa­ce­ment par ces respons­ables du trai­te­ment de tout lien vers ces don­nées à carac­tè­re per­son­nel, ou de tou­te copie ou repro­duc­tion de cel­les-ci.

  • e) Droit à la limi­ta­ti­on du trai­te­ment

Tou­te per­son­ne con­cer­née dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments d’e­xi­ger du respons­able du trai­te­ment qu’il limi­te le trai­te­ment si l’u­ne des con­di­ti­ons sui­v­an­tes est rem­p­lie :

  • L’exactitude des don­nées à carac­tè­re per­son­nel est con­tes­tée par la per­son­ne con­cer­née, pen­dant une durée per­met­tant au respons­able du trai­te­ment de véri­fier l’e­xac­ti­tu­de des don­nées à carac­tè­re per­son­nel ;
  • Le trai­te­ment est illi­ci­te et la per­son­ne con­cer­née s’op­po­se à leur effa­ce­ment et exi­ge à la place la limi­ta­ti­on de leur uti­li­sa­ti­on ;
  • Le respons­able du trai­te­ment n’a plus besoin des don­nées à carac­tè­re per­son­nel aux fins du trai­te­ment mais cel­les-ci sont encore néces­saires à la per­son­ne con­cer­née pour la con­sta­ta­ti­on, l’e­x­er­ci­ce ou la défen­se de droits en jus­ti­ce;
  • La per­son­ne con­cer­née s’est oppo­sée au trai­te­ment en ver­tu de l’ar­ti­cle 21, para­gra­phe 1, pen­dant la véri­fi­ca­ti­on portant sur le point de savoir si les motifs légiti­mes pour­sui­vis par le respons­able du trai­te­ment pré­va­lent sur ceux de la per­son­ne con­cer­née.

Si l’u­ne des con­di­ti­ons ci-des­sus est rem­p­lie et qu’u­ne per­son­ne con­cer­née veut exi­ger une restric­tion du trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les sto­ckées chez Klasmann-Deilmann GmbH, elle peut à tout moment con­tac­ter un employé du con­trô­leur (à droi­te). Le col­la­bo­ra­teur de Klasmann-Deilmann GmbH veil­le­ra à ce que le trai­te­ment soit limité.

  • f) Droit à la por­ta­bi­lité des don­nées

Tou­te per­son­ne con­cer­née a le droit de rece­voir les don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant qu’el­le a four­nies à un respons­able du trai­te­ment, dans un for­mat struc­tu­ré, couram­ment uti­li­sé et lisi­ble par machi­ne, et a le droit de trans­mett­re ces don­nées à un aut­re respons­able du trai­te­ment sans que le respons­able du trai­te­ment auquel les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ont été com­mu­ni­quées y fas­se obsta­cle, lorsque :

  • le trai­te­ment est fon­dé sur le con­sen­te­ment en app­li­ca­ti­on de l’ar­ti­cle 6, para­gra­phe 1, point a), ou de l’ar­ti­cle 9, para­gra­phe 2, point a), ou sur un cont­rat en app­li­ca­ti­on de l’ar­ti­cle 6, para­gra­phe 1, point b);
  • et le trai­te­ment est effec­tué à l’ai­de de pro­cédés auto­ma­ti­sés.

Lorsque la per­son­ne con­cer­née exer­ce son droit à la por­ta­bi­lité des don­nées en app­li­ca­ti­on du para­gra­phe 1, elle a le droit d’ob­tenir que les don­nées à carac­tè­re per­son­nel soient trans­mi­ses direc­te­ment d’un respons­able du trai­te­ment à un aut­re, lorsque cela est tech­ni­que­ment pos­si­ble.

L’e­x­er­ci­ce du droit, visé au para­gra­phe 1 du pré­sent arti­cle s’en­tend sans préju­di­ce de l’ar­ti­cle 17. Ce droit ne s’ap­p­li­que pas au trai­te­ment néces­saire à l’exé­cu­ti­on d’u­ne mis­si­on d’in­té­rêt public ou rele­vant de l’e­x­er­ci­ce de l’au­to­rité publi­que dont est inves­ti le respons­able du trai­te­ment.

Le droit visé au para­gra­phe 1 ne por­te pas att­ein­te aux droits et liber­tés de tiers.

Afin de fai­re valoir le droit de trans­fé­rer des don­nées, la per­son­ne con­cer­née peut con­tac­ter un employé de Klasmann-Deilmann GmbH à tout moment.

  • g) Droit d’op­po­si­ti­on

Tou­te per­son­ne con­cer­née a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives, de s’op­po­ser à tout moment, pour des rai­sons ten­ant à sa situa­ti­on par­ti­cu­liè­re, à un trai­te­ment des don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant fon­dé sur l’ar­ti­cle 6, para­gra­phe 1, point e) ou f), y com­pris un pro­fi­la­ge fon­dé sur ces dis­po­si­ti­ons.

Klasmann-Deilmann GmbH­ne trai­te plus les don­nées à carac­tè­re per­son­nel, à moins que nous ne démon­tri­ons qu’il exis­te des motifs légiti­mes et impé­rieux pour le trai­te­ment qui pré­va­lent sur les inté­rêts et les droits et liber­tés de la per­son­ne con­cer­née, ou pour la con­sta­ta­ti­on, l’e­x­er­ci­ce ou la défen­se de droits en jus­ti­ce.

Si Klasmann-Deilmann GmbH trai­te des don­nées à carac­tè­re per­son­nel à des fins de pro­s­pec­tion, la per­son­ne con­cer­née a le droit de s’op­po­ser à tout moment au trai­te­ment des don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant à de tel­les fins de pro­s­pec­tion, y com­pris au pro­fi­la­ge dans la mes­u­re où il est lié à une tel­le pro­s­pec­tion. Lorsque la per­son­ne con­cer­née s’op­po­se auprès de Klasmann-Deilmann GmbH, au trai­te­ment à des fins de pro­s­pec­tion, les don­nées à carac­tè­re per­son­nel ne sont plus traitées à ces fins.

Dans le cad­re de l’u­ti­li­sa­ti­on de ser­vices de la socié­té de l’in­for­ma­ti­on, et non­obstant la direc­tive 2002/58/CE, la per­son­ne con­cer­née peut exer­cer son droit d’op­po­si­ti­on à l’ai­de de pro­cédés auto­ma­ti­sés uti­li­sant des spé­ci­fi­ca­ti­ons tech­ni­ques.

Lorsque des don­nées à carac­tè­re per­son­nel sont traitées par Klasmann-Deilmann GmbHà des fins de recher­che sci­en­ti­fi­que ou his­to­ri­que ou à des fins sta­tis­ti­ques en app­li­ca­ti­on de l’ar­ti­cle 89, para­gra­phe 1, la per­son­ne con­cer­née a le droit de s’op­po­ser, pour des rai­sons ten­ant à sa situa­ti­on par­ti­cu­liè­re, au trai­te­ment de don­nées à carac­tè­re per­son­nel la con­cer­nant, à moins que le trai­te­ment ne soit néces­saire à l’exé­cu­ti­on d’u­ne mis­si­on d’in­té­rêt public.

Pour exer­cer son droit d’op­po­si­ti­on, l’in­téres­sé peut con­tac­ter direc­te­ment chaque employé de Klasmann-Deilmann GmbH ou un aut­re col­la­bo­ra­teur. L’in­téres­sé est éga­le­ment libre d’e­x­er­cer son droit d’op­po­si­ti­on dans le cad­re de l’u­ti­li­sa­ti­on des ser­vices de la socié­té de l’in­for­ma­ti­on, indé­pen­dam­ment de la direc­tive 2002/58 / CE, au moy­en de pro­ces­sus auto­ma­ti­sés.

  • h) Décisi­ons indi­vi­du­el­le auto­ma­ti­sées, y com­pris le pro­fi­la­ge

Tou­te per­son­ne con­cer­née dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments de ne pas fai­re l’objet d’une décisi­on fon­dée exclu­si­ve­ment sur un trai­te­ment auto­ma­ti­sé – y com­pris le pro­fi­la­ge – pro­du­i­sant des effets juri­di­ques la con­cer­nant ou l’affectant de maniè­re signi­fi­ca­ti­ve de façon simi­lai­re.

Ce para­gra­phe ne s’applique pas lorsque la décisi­on :

  • est néces­saire pour con­clu­re ou exé­cu­ter un cont­rat ent­re la per­son­ne et la per­son­ne (juri­di­que) respons­able, ou
  • est auto­ri­sée sur la base des exi­gen­ces léga­les de l’UE ou des États mem­bres aux­quels la per­son­ne respons­able (juri­di­que) est sou­mi­se, et qui pré­voit éga­le­ment les mes­u­res appro­priées pour la sau­vegar­de des droits et liber­tés et les inté­rêts légiti­mes de la per­son­ne con­cer­née ou
  • est fon­dée sur le con­sen­te­ment expli­ci­te de la per­son­ne con­cer­née.

Si la décisi­on (1) est néces­saire pour con­clu­re ou exé­cu­ter un cont­rat ent­re la per­son­ne con­cer­née et la per­son­ne (juri­di­que) respons­able ou (2) est pri­se avec le con­sen­te­ment exprès de la per­son­ne con­cer­née, Klasmann-Deilmann GmbH prend les mes­u­res appro­priées pour pro­té­ger les droits et liber­tés ain­si que les inté­rêts légiti­mes de la per­son­ne con­cer­née, y com­pris au moins le droit de la per­son­ne d’ef­fec­tu­er une inter­ven­ti­on cont­re la per­son­ne (léga­le) respons­able, d’ex­pli­quer son prop­re point de vue et de con­tes­ter de la décisi­on.

Si la per­son­ne con­cer­née sou­hai­te fai­re valoir des droits en ce qui con­cer­ne les décisi­ons auto­ma­ti­sées, elle peut tou­jours con­tac­ter un employé de Klasmann-Deilmann GmbH à tout moment.

  • i) Droit de révo­quer le con­sen­te­ment à la pro­tec­tion de la vie pri­vée

Tou­te per­son­ne con­cer­née dont les don­nées per­son­nel­les sont traitées a le droit recon­nu par l’au­teur euro­péen des direc­tives et règle­ments de révo­quer son con­sen­te­ment au trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les à tout moment.

Si la per­son­ne con­cer­née sou­hai­te fai­re valoir son droit de révo­quer son con­sen­te­ment, elle peut tou­jours con­tac­ter un employé de Klasmann-Deilmann GmbH à tout moment.

  1. Pro­tec­tion de la vie pri­vée dans les deman­des d’em­ploi et dans les pro­cé­du­res de sélec­tion

Le respons­able du trai­te­ment (légal) recueil­le et trai­te les don­nées per­son­nel­les des deman­deurs dans le but de com­plé­ter la pro­cé­du­re de sélec­tion. Le trai­te­ment peut avoir lieu par voie élec­tro­ni­que ;  ceci en par­ti­cu­lier, lorsqu’un deman­deur trans­met les docu­ments per­ti­nents pour la deman­de par voie élec­tro­ni­que, par exemp­le par cour­ri­er élec­tro­ni­que ou via un for­mu­lai­re sur le site Web, au respons­able du trai­te­ment (juri­di­que). Lorsque la per­son­ne respons­able du trai­te­ment con­clut un cont­rat de tra­vail avec un can­di­dat, les don­nées trans­mi­ses sont sto­ckées dans le but de rég­ler la rela­ti­on de tra­vail, dans le respect des exi­gen­ces léga­les. Si la per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment ne con­clut pas de cont­rat de tra­vail avec le deman­deur, les docu­ments sont auto­ma­ti­que­ment sup­pri­més deux mois après la publi­ca­ti­on de la décisi­on de rejet, tant que l’ef­fa­ce­ment n’est pas en con­flit avec d’au­tres inté­rêts légiti­mes de la per­son­ne respons­able (léga­le). Par­mi d’au­tres inté­rêts légiti­mes en ce sens, par exemp­le, le devoir de la preuve s’in­scrit dans le cad­re de la loi sur l’é­ga­lité de trai­te­ment (AWGB).

  1. Dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité lors de l’u­ti­li­sa­ti­on etra­cker

La per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment a inté­gré les com­po­sants de la socié­té etra­cker sur ce site. Etra­cker est un ser­vice d’ana­ly­se web. L’ana­ly­se Web est la collec­te et l’éva­lua­ti­on des don­nées à tra­vers le com­por­te­ment des visi­teurs de sites Web. Un ser­vice d’ana­ly­se de site Web tient comp­te, ent­re autres, de la visi­te du site Web d’u­ne per­son­ne con­cer­née sur un site Web (le réfé­rent), des sous-pages du site visitées et de la fréquence et du temps de visi­onne­ment d’u­ne sous-page. L’ana­ly­se Web est géné­ra­le­ment uti­li­sée pour opti­mi­ser un site Web et pour une ana­ly­se coûts-avan­ta­ges de la publi­ci­té sur Inter­net.

L’ex­ploi­tant d’e­tra­cker est etra­cker GmbH, Ers­te Brun­nen­stra­ße 1, 20459 Ham­bourg, Allema­gne.

Etra­cker crée un coo­kie sur les sys­tè­mes infor­ma­ti­ques de la per­son­ne con­cer­née. Les coo­kies sont déjà expli­qués ci-des­sus. Chaque fois que l’u­ne des pages de ce site Web, gérée par la per­son­ne respons­able du trai­te­ment et sur laquel­le est inté­gré un com­po­sant etra­cker, est appe­lée, le navi­ga­teur Web du sys­tème infor­ma­tique de la per­son­ne en ques­ti­on est auto­ma­ti­que­ment char­gé par le navi­ga­teur Web. Le com­po­sant etra­cker trans­met des don­nées à des fins de mar­ke­ting et d’op­ti­mi­sa­ti­on à etra­cker. Dans le cad­re de ce pro­ces­sus tech­ni­que, etra­cker reçoit des don­nées, qui après la créa­ti­on les pro­fils uti­li­sa­teur sont uti­li­sées sous pseud­ony­me. Les pro­fils d’u­ti­li­sa­teurs ain­si obte­nus ser­vent à ana­ly­ser le com­por­te­ment de la per­son­ne con­cer­née qui a visité le site Web du respons­able du trai­te­ment (légal) et sont éva­lués dans le but d’a­mé­lio­rer et d’op­ti­mi­ser le site web. Les don­nées obte­nues à par­tir des com­po­sants etra­cker ne sont pas uti­li­sées sans l’au­to­ri­sa­ti­on préal­ab­le de la per­son­ne con­cer­née pour iden­ti­fier la per­son­ne con­cer­née. Cet­te infor­ma­ti­on n’est pas com­bi­née avec des don­nées per­son­nel­les ou avec d’au­tres don­nées con­ten­ant le même pseud­ony­me.

Com­me déjà men­ti­on­né ci-des­sus, la per­son­ne con­cer­née peut tou­jours empêcher la créa­ti­on de coo­kies par not­re site web au moy­en du para­mé­tra­ge cor­re­spondant du navi­ga­teur inter­net uti­li­sé, et donc refu­ser défi­ni­ti­ve­ment la créa­ti­on de coo­kies. Un tel ajus­tement du navi­ga­teur web uti­li­sé empêche éga­le­ment etra­cker de créer un coo­kie sur les sys­tè­mes infor­ma­ti­ques de la per­son­ne con­cer­née. En out­re, les coo­kies déjà créés par etra­cker peu­vent tou­jours être sup­pri­més avec le navi­ga­teur Web ou d’au­tres pro­gram­mes.

En out­re, la per­son­ne con­cer­née a la pos­si­bi­lité de s’op­po­ser à l’en­re­gis­tre­ment des don­nées collec­tées par le coo­kie etra­cker, à l’u­ti­li­sa­ti­on de ce site web et au trai­te­ment de ces don­nées, et d’em­pêcher cela. Pour ce fai­re, la per­son­ne con­cer­née doit cli­quer sur le bou­ton  de para­mé­tra­ge des coo­kies sous le lien Web http://​www​.etra​cker​.de/​p​r​i​v​a​c​y​?​e​t​=​V​2​3​Jbb Cli­quez sur, créer un coo­kie de désac­tiva­ti­on. Le coo­kie de désac­tiva­ti­on créé par cet­te objec­tion est sto­cké sur le sys­tème infor­ma­tique uti­li­sé par la per­son­ne con­cer­née. Lorsque les coo­kies sur le sys­tème de la per­son­ne con­cer­née sont sup­pri­més après l’ob­jec­tion, la per­son­ne con­cer­née doit à nou­veau appe­ler le lien pour créer un nou­veau coo­kie de désac­tiva­ti­on.

Cepen­dant, en créant le coo­kie d’ex­clu­si­on, il est pos­si­ble que le site web de la per­son­ne respons­able (léga­le) ne puis­se plus être uti­li­sé dans tou­te la mes­u­re par la per­son­ne con­cer­née.

Les dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité app­li­ca­bles d’e­tra­cker peu­vent être con­sul­tées via https://​www​.etra​cker​.com/​d​e​/​d​a​t​e​n​s​c​h​u​t​z​.​h​tml .

  1. Dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité pour l’u­ti­li­sa­ti­on de Lin­kedIn

La per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment a inté­gré des com­po­sants de Lin­kedIn Cor­po­ra­ti­on sur ce site Web. Lin­kedIn est un réseau soci­al basé sur Inter­net qui per­met la con­ne­xi­on des uti­li­sa­teurs avec des con­tac­ts com­mer­ci­aux exi­s­tants, ain­si que la créa­ti­on de nou­veaux con­tac­ts pro­fes­si­onnels. Plus de 400 mil­li­ons de per­son­nes enre­gis­trées dans plus de 200 pays uti­li­sent Lin­kedIn. Avec ceci, Lin­kedIn est actu­el­lement la plus gran­de pla­te-for­me pour les con­tac­ts d’af­fai­res et l’un des sites Web les plus visités dans le mon­de.

L’en­tre­pri­se de Lin­kedIn est Lin­kedIn Cor­po­ra­ti­on, 2029 Stier­lin Court Moun­tain View, CA 94043, États-Unis. Pour les ques­ti­ons de con­fi­den­tia­lité à l’ex­té­ri­eur des États-Unis, Lin­kedIn Irlan­de, ques­ti­ons de poli­tique de con­fi­den­tia­lité, Wil­ton Pla­za, Wil­ton Place, Dub­lin 2, Irlan­de, est respons­able.

Chaque fois qu’u­ne de nos pages Web équi­pée d’un com­po­sant Lin­kedIn (plug-in) est visitée, ce com­po­sant s’as­su­re que le navi­ga­teur uti­li­sé par la per­son­ne con­cer­née télé­char­ge la vue cor­re­spondan­te du com­po­sant Lin­kedIn. Vous trou­ve­r­ez plus d’in­for­ma­ti­ons sur les plug-ins Lin­kedIn à l’ adres­se https://​deve​lo​per​.lin​kedin​.com/​p​l​u​g​ins . Dans le cad­re de ce pro­ces­sus tech­ni­que, Lin­kedIn reçoit des infor­ma­ti­ons sur la sous-page con­crè­te de not­re site Web qui est visitée par la per­son­ne con­cer­née.

Si la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée sur Lin­kedIn en même temps, Lin­kedIn recon­naît chaque fois que la per­son­ne con­cer­née appel­le not­re site Web et pen­dant tou­te la durée de la visi­te sur not­re site Web quel­le sous-page spé­ci­fi­que de not­re site Web la per­son­ne con­cer­née visi­te. Cet­te infor­ma­ti­on est collec­tée par le com­po­sant Lin­kedIn et liée par Lin­kedIn au comp­te Lin­kedIn asso­cié de la per­son­ne con­cer­née. Lorsque la per­son­ne con­cer­née cli­que sur un bou­ton Lin­kedIn inté­gré à not­re site Web, Lin­kedIn lie cet­te infor­ma­ti­on au comp­te d’u­ti­li­sa­teur Lin­kedIn per­son­nel de la per­son­ne et sto­cke ces infor­ma­ti­ons per­son­nel­les.

Chaque fois que la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée à Lin­kedIn en même temps qu’el­le appel­le not­re site Web, Lin­kedIn est infor­mé via le com­po­sant Lin­kedIn que la per­son­ne con­cer­née a visité not­re site Web; Cela se pro­du­it indé­pen­dam­ment du fait que la per­son­ne con­cer­née cli­que sur le com­po­sant Lin­kedIn ou non. Si la per­son­ne con­cer­née ne sou­hai­te pas un tel trans­fert de ces infor­ma­ti­ons à Lin­kedIn, elle peut empêcher le trans­fert en se décon­nec­tant de son comp­te Lin­kedIn avant d’ap­pe­ler not­re site Web.

Lin­kedIn off­re via https://​www​.lin​kedin​.com/​p​s​e​t​t​i​n​g​s​/​g​u​e​s​t​-​c​o​n​t​r​ols la pos­si­bi­lité d’an­nu­ler les messa­ges e‑mail, SMS et publi­ci­té cib­lée ain­si que les paramè­tres de publi­ci­té. Lin­kedIn uti­li­se éga­le­ment des par­ten­aires tels que Quant­cast, Goog­le Ana­ly­tics, Blue­Kai, Dou­ble­Click, Niel­sen, Coms­core, Elo­qua et Lota­me, qui peu­vent créer des coo­kies. Ces coo­kies peu­vent être refu­sés via https://​www​.lin​kedin​.com/​l​e​g​a​l​/​c​o​o​k​i​e​-​p​o​l​icy . Les dis­po­si­ti­ons rela­ti­ves à la pro­tec­tion de la vie pri­vée de Lin­kedIn peu­vent être con­sul­tées à l’adres­se https://​www​.lin​kedin​.com/​l​e​g​a​l​/​p​r​i​v​a​c​y​-​p​o​l​icy . Le gui­de des coo­kies de Lin­kedIn peut être trou­vé àhttps://​www​.lin​kedin​.com/​l​e​g​a​l​/​c​o​o​k​i​e​-​p​o​l​icy .

  1. Dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité pour l’u­ti­li­sa­ti­on de Xing

La per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment a inté­gré les com­po­sants Xing sur ce site. Xing est un réseau soci­al basé sur Inter­net qui per­met la con­ne­xi­on des uti­li­sa­teurs avec des con­tac­ts pro­fes­si­onnels exi­s­tants et la créa­ti­on de nou­veaux con­tac­ts pro­fes­si­onnels. Chaque uti­li­sa­teur peut créer un pro­fil per­son­nel de lui-même chez Xing. Par exemp­le, les entre­pri­ses peu­vent créer des pro­fils d’en­tre­pri­se ou publier des off­res d’em­ploi sur Xing.

L’o­pé­ra­teur de Xing est XING SE, Damm­tor­stra­ße 30, 20354 Ham­burg, Allema­gne.

Chaque fois que l’u­ne des pages de ce site web, qui est gérée par la per­son­ne respons­able du trai­te­ment (juri­di­que) et sur laquel­le est inté­gré un com­po­sant Xing (plug-in Xing), est appe­lée, le navi­ga­teur Web du sys­tème infor­ma­tique deman­de auto­ma­ti­que­ment au com­po­sant Xing con­cer­né de la part de la per­son­ne con­cer­née de télé­char­ger une repré­sen­ta­ti­on du com­po­sant Xing asso­cié auprès de Xing. Pour plus d’in­for­ma­ti­ons sur les plugins Xing, con­sul­tez https://​dev​.xing​.com/​p​l​u​g​ins . Dans le cad­re de ce pro­ces­sus tech­ni­que, Xing reçoit des infor­ma­ti­ons sur la sous-page con­crè­te de not­re site Web qui est visitée par la per­son­ne con­cer­née.

Si la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée chez Xing en même temps, Xing recon­naît chaque fois que la per­son­ne con­cer­née appel­le not­re site Web et pen­dant tou­te la durée de la visi­te sur not­re site Web quel­le sous-page con­crè­te de not­re site web la per­son­ne con­cer­née visi­te. Cet­te infor­ma­ti­on est obte­nue par le com­po­sant Xing et liée par Xing au comp­te Xing asso­cié de la per­son­ne con­cer­née. Lorsque la per­son­ne con­cer­née cli­que sur un bou­ton Xing inté­gré à not­re site Web, par exemp­le le bou­ton de par­ta­ge, Xing lie ces infor­ma­ti­ons au comp­te d’u­ti­li­sa­teur Xing per­son­nel de la per­son­ne con­cer­née et sto­cke ces infor­ma­ti­ons per­son­nel­les.

Chaque fois que la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée à Xing en même temps qu’el­le appel­le not­re site Web, Xing est infor­mée via le com­po­sant Xing que la per­son­ne con­cer­née a visité not­re site Web; Cela se pro­du­it indé­pen­dam­ment du fait que la per­son­ne con­cer­née cli­que sur le com­po­sant Xing ou non. Si la per­son­ne con­cer­née ne sou­hai­te pas un tel trans­fert de ces infor­ma­ti­ons à Xing, elle peut empêcher le trans­fert en se décon­nec­tant de son comp­te Xing avant d’ac­cé­der à not­re site.

Les dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité publiées par Xing, qui peu­vent être trou­vées via https://​www​.xing​.com/​p​r​i​v​acy , four­nis­sent des infor­ma­ti­ons sur l’en­re­gis­tre­ment, le trai­te­ment et l’u­ti­li­sa­ti­on des don­nées per­son­nel­les par Xing. . Xing a éga­le­ment https://​www​.xing​.com/​a​p​p​/​s​h​a​r​e​?​o​p​=​d​a​t​a​_​p​r​o​t​e​c​t​ion infor­ma­ti­ons de con­fi­den­tia­lité pour le bou­ton de par­ta­ge Xing publié.

  1. Con­di­ti­ons de con­fi­den­tia­lité pour l’u­ti­li­sa­ti­on de You­Tube

La per­son­ne (juri­di­que) respons­able du trai­te­ment a inté­gré des com­po­sants de You­Tube sur ce site Web. You­Tube est un por­tail vidéo sur Inter­net où les auteurs de vidé­os peu­vent publier des vidé­os gra­tui­te­ment et d’au­tres uti­li­sa­teurs peu­vent les con­sul­ter, les révi­ser et les com­men­ter gra­tui­te­ment. You­Tube per­met la publi­ca­ti­on de tou­tes sor­tes de vidé­os, de sor­te que des films et des émis­si­ons télé­vi­sées com­plè­tes, ain­si que des vidé­os musi­ca­les, des ban­des-annon­ces et des vidé­os pro­du­i­tes par les uti­li­sa­teurs puis­sent être con­sul­tés via le por­tail Web.

L’o­pé­ra­teur de You­Tube est You­Tube, LLC, 901, ave­nue Cher­ry, San Bru­no, CA 94066, États-Unis. You­Tube, LLC est une filia­le de Goog­le Inc., 1600 Amphi­thea­t­re Pkwy, Moun­tain View, CA 94043–1351, États-Unis.

Chaque fois que l’u­ne des pages de ce site Web, qui est gérée par la per­son­ne respons­able du trai­te­ment (juri­di­que) et sur laquel­le est inté­gré un com­po­sant You­Tube (vidéo You­Tube), est appe­lée, le navi­ga­teur Web du sys­tème infor­ma­tique du La per­son­ne con­cer­née reçoit auto­ma­ti­que­ment une inst­ruc­tion du com­po­sant You­Tube con­cer­né pour télé­char­ger une repré­sen­ta­ti­on du com­po­sant You­Tube con­cer­né sur You­Tube. Vous trou­ve­r­ez plus d’in­for­ma­ti­ons sur You­Tube sur https://​www​.you​tube​.com/​y​t​/​a​b​o​u​t​/​de/ . Dans le cad­re de ce pro­ces­sus tech­ni­que, You­Tube et Goog­le rece­vront des infor­ma­ti­ons sur la sous-page con­crè­te de not­re site Web qui sera visitée par la per­son­ne con­cer­née.

Si la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée à You­Tube en même temps, You­Tube recon­naît la sous-page spé­ci­fi­que de not­re site Web que la per­son­ne con­cer­née visi­te lorsqu’u­ne sous-page con­ten­ant une vidéo You­Tube est appe­lée. Ces infor­ma­ti­ons sont collec­tées par You­Tube et Goog­le et asso­ciées au comp­te You­Tube de la per­son­ne con­cer­née.

Chaque fois que la per­son­ne con­cer­née est con­nec­tée à You­Tube en même temps qu’el­le appel­le not­re site Web, You­Tube et Goog­le seront infor­més via le com­po­sant You­Tube que la per­son­ne con­cer­née a visité not­re site Web; Cela se pro­du­it indé­pen­dam­ment du fait que la per­son­ne con­cer­née cli­que sur une vidéo You­Tube ou non. Si la per­son­ne con­cer­née ne sou­hai­te pas un tel trans­fert de ces infor­ma­ti­ons sur You­Tube et Goog­le, elle peut empêcher la trans­mis­si­on en se décon­nec­tant de son comp­te You­Tube avant d’ap­pe­ler not­re site Web.

Les dis­po­si­ti­ons de con­fi­den­tia­lité publiées par You­Tube, qui peu­vent être trou­vées via https://​www​.goog​le​.de/​i​n​t​l​/​d​e​/​p​o​l​i​c​i​e​s​/​p​r​i​v​a​cy/ , four­nit des infor­ma­ti­ons sur l’en­re­gis­tre­ment, le trai­te­ment et l’u­ti­li­sa­ti­on des don­nées per­son­nel­les par You­Tube et Goog­le.

  1. Base juri­di­que du trai­te­ment

Art. 6 I lid EU-AVG sert de base juri­di­que à not­re entre­pri­se pour les pro­ces­sus de trai­te­ment où nous deman­dons la per­mis­si­on pour un but spé­ci­fi­que du trai­te­ment.

Lorsque le trai­te­ment de don­nées à carac­tè­re per­son­nel est néces­saire à l’exé­cu­ti­on d’un cont­rat auquel l’in­téres­sé est par­tie, com­me par exemp­le pour le trai­te­ment de pro­ces­sus néces­saires à la liv­rai­son de biens ou pour four­nir une aut­re pre­sta­ti­on ou con­tre­par­tie, le trai­te­ment repo­se sur l’art. . 6 Je suis membre b‑EU-AVG. Il en va de même pour les pro­ces­sus de trai­te­ment néces­saires à l’exé­cu­ti­on des mes­u­res pré­pa­ra­toires aux cont­rats, tel­les que les app­li­ca­ti­ons pour nos pro­duits et ser­vices.

Lorsque l’en­tre­pri­se a une obli­ga­ti­on léga­le qui rend le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les néces­saires, com­me le respect des obli­ga­ti­ons fis­ca­les, le trai­te­ment est basé sur l’art. 6 Je suis membre de l’UE-AVG.

Dans de rares cas, le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les peut être néces­saire pour pro­té­ger les inté­rêts vitaux de la per­son­ne con­cer­née ou d’u­ne aut­re per­son­ne phy­si­que. Cela peut être le cas, par exemp­le, lorsqu’un visi­teur de not­re socié­té est bles­sé et que son nom, son âge, ses infor­ma­ti­ons d’as­suran­ce et d’au­tres infor­ma­ti­ons vita­les doiv­ent être trans­mis à un méde­cin, à un hôpi­tal ou à d’au­tres tiers. Dans ce cas, le trai­te­ment sera basé sur l’art. 6 Je suis membre d’EU-AVG. Enfin, les pro­ces­sus de trai­te­ment peu­vent être basés sur l’Art. 6 Je suis membre de EU-AVG. Cet­te base juri­di­que repo­se sur des pro­ces­sus de trai­te­ment qui ne sont cou­verts par aucu­ne des bases juri­di­ques pré­ci­tées lorsque le trai­te­ment est néces­saire pour pro­té­ger un inté­rêt légiti­me de not­re socié­té ou d’un tiers, dans la mes­u­re où les inté­rêts et liber­tés et droits fon­da­men­taux de l’in­téres­sé sont impac­tés de façon très mineu­re. Les pro­ces­sus de trai­te­ment de ce type nous sont par­ti­cu­liè­re­ment auto­ri­sés car ils sont spé­ci­fi­que­ment men­ti­on­nés par le légis­la­teur euro­péen. Ce der­nier était d’a­vis qu’il est pro­bable qu’il exis­te un inté­rêt légiti­me si la per­son­ne con­cer­née est un cli­ent de la per­son­ne (léga­le) respons­able (motif d’ex­amen 47 ali­néa 2 EU-AVG).

  1. Inté­rêts légiti­mes dans le trai­te­ment recher­chés par la per­son­ne respons­able (juri­di­que) ou un tiers

Lorsque le trai­te­ment des don­nées per­son­nel­les est fon­dé sur l’ar­ti­cle 6, para­gra­phe I f UE AVG, not­re inté­rêt légiti­me la mise en œuvre de nos activités au pro­fit du bien-être de tous nos employés et nos actionn­aires.

  1. Durée de con­ser­va­ti­on des don­nées per­son­nel­les

Le critè­re pour la durée du sto­cka­ge des don­nées per­son­nel­les est la péri­ode de con­ser­va­ti­on léga­le. Après la date limi­te, les don­nées cor­re­spondan­tes sont sys­té­ma­ti­que­ment sup­pri­mées si elles ne sont plus néces­saires à la con­for­mité ou à la pré­pa­ra­ti­on des cont­rats.

  1. Exi­gen­ces léga­les ou con­trac­tu­el­les pour la four­ni­tu­re de don­nées per­son­nel­les néces­saires pour con­clu­re des cont­rats; obli­ga­ti­on de la per­son­ne con­cer­née à mett­re des don­nées per­son­nel­les à dis­po­si­ti­on; con­séquen­ces pos­si­bles de ne pas les rend­re dis­po­ni­bles

Nous attirons vot­re atten­ti­on sur le fait que la four­ni­tu­re de don­nées à carac­tè­re per­son­nel est léga­le­ment requi­se (par exemp­le, la régle­men­ta­ti­on fis­ca­le) ou peut éga­le­ment décou­ler d’ar­ran­ge­ments con­trac­tu­els (par exemp­le, des don­nées de l’en­tre­pre­neur). Par­fois, il peut être néces­saire pour qu’un cont­rat soit con­clu qu’u­ne per­son­ne con­cer­née nous met­te à dis­po­si­ti­on des don­nées per­son­nel­les qui doiv­ent ensui­te être traitées par nous. Par exemp­le, la per­son­ne con­cer­née est obli­gée de nous four­nir des don­nées per­son­nel­les lorsque not­re socié­té con­clut un cont­rat avec lui. L’in­dis­po­ni­bi­lité des don­nées per­son­nel­les signi­fie­r­ait que le cont­rat avec la per­son­ne con­cer­née ne pour­rait pas être vali­dé. Pour que les don­nées per­son­nel­les soient mises à dis­po­si­ti­on par la per­son­ne con­cer­née, elle doit con­tac­ter un de nos employés.

  1. Exis­tence d’u­ne pri­se de décisi­on auto­ma­ti­sée

En tant qu’en­tre­pri­se con­sci­en­te de ses responsa­bi­lités, nous ne vou­lons pas de pri­se de décisi­on ou de pro­fi­la­ge auto­ma­tique.